105e kilomètre - Pokrov
Chacun sait qu'à Pétouchki il n'y a pas de points O. Il y a d'autant moins de points P. Il n'y a que des points Q. Alors voilà: l'explorateur Papanine, voulant sauver l'aviateur Vodopianov, part du point Q1 en direction du point Q2. Au même instant Vodopianov, voulant sauver Papanine, part du point Q2 en direction du point Q1. Or ils se retrouvent tous deux au point Q3, distant du point Q1 de douze longeurs de crachat de Vodopianov et du point Q2 de seize crachats de Papanine. Sachant que Papanine crache à trois mètres soixante-douze centimètres (ce qui dépasse sa banquise en dérive) et que Vodopianov ne sait pas du tout cracher, dites si Papanine allait sauver Vodopianov?